DIY – Relooker entièrement une maison de poupées Lidl

J’avais fait un peu de teasing sur Instagram ces dernières semaines et je vous ai finalement montré le résultat hier : la maison de poupées que j’ai totalement repensée pour accueillir des petits personnages Maileg. Aujourd’hui on va donc parler relooking de maison de poupées. Cet article sera aussi pour moi l’occasion de revenir sur le blog, qui est clairement à l’abandon !

J’ai donc trouvé cette maison de poupées Lidl sur Vinted. Je l’avais vue passer dans le catalogue de jouets 2019 de l’enseigne mais je n’étais pas allée plus loin. D’autant que nous n’avons pas de magasin à proximité de chez nous et que Léon est encore un peu petit pour ce type de jouets. Mais quand je l’ai repérée sur Vinted, revendue 15€ (elle était à 29€99 en magasin), neuve et encore dans son carton d’origine, je n’ai pas hésité bien longtemps. Je me suis dit que ça valait le coup de tenter un petit relooking de l’extrême !

Pourquoi cette maison est parfaitement adaptée pour être customisée ? Et bien tout d’abord, elle est entièrement en bois ! C’est bête, mais ça simplifie énormément la tâche. L’autre avantage, c’est qu’elle est livrée démontée, ce qui permet très facilement de tout repeindre.

J’ai donc décidé de tout repeindre, exception faite du toit (qui était dans une couleur qui me plaisait, un gris ardoise). Il faut dire qu’au départ, les couleurs sont pour le moins bariolées (et ce n’est vraiment pas ma tasse de thé !) Je vous met quelques photos de la maison, telle qu’elle est au départ.

La maison de poupées, telle qu’elle est vendue par Lidl

Pour ce qui est des peintures, j’ai fait le choix de partir sur des peintures « murs et boiseries » et non des peintures acryliques « classiques » qu’on trouverait par exemple en magasin de loisirs créatifs. Je suis donc allée chez Leroy Merlin, comme si je voulais repeindre mon appartement ! Plusieurs raisons à ce choix : tout d’abord le nuancier disponible. En effet, en magasin de bricolage, vous trouverez un très large choix de nuances et également une large gamme de peintures dite « écologiques ». L’autre raison, c’est qu’une peinture de ce type me semblait plus adaptée pour un jouet qui finira par recevoir des « coups » et être malmené par un enfant. La plupart des peintures murales sont lessivables et adaptées pour résister aux frottements et aux chocs légers.

Peinture des murs et du sol

J’ai utilisé les teintes suivantes :

  • Le « Gris Ardoise » de chez Ripolin (c’est la teinte que nous avons utilisé dans la chambre de Léon et il m’en restait. Ça tombait bien, je l’adore !)
  • Le « Vert d’eau » de chez Ripolin toujours (il me restait également de cette peinture car nous avions initialement peint la commode de Léon dans cette teinte).
  • La teinte « Havana 5 » de chez Luxens (une sorte de vieux rose vraiment très doux).
  • La teinte « Paper 6 » de chez Luxens (un blanc cassé).
  • Et le « Crème » de chez Ripolin.

Toutes ces peintures sont classées A+ et ont le label « Ecolabel ». Ce sont des peintures satinées. Je vous conseille fortement d’éviter la peinture mat, qui est plus fragile et qui marque nettement plus facilement. Pour un jouet, ce n’est pas l’idéal !

Je n’ai pas eu besoin de poncer la maison avant de la repeindre. La peinture a accroché parfaitement. Néanmoins, vu l’intensité de certaines couleurs que je souhaitais recouvrir, j’ai dû appliquer entre 2 et 3 couches pour avoir un rendu impeccable sur les murs. Quant au sol, j’ai dû appliquer 5 couches pour avoir un rendu parfait. Évidemment, cela prend pas mal de temps car il faut ajouter au temps de peinture, les temps de séchage (qui varient selon les marques, les peintures Ripolin mettent un peu plus de temps à sécher).

Autrement changement significatif : le mobilier. La maison est livrée meublée (ou du moins, avec l’essentiel des meubles). Mais je dois admettre qu’ils n’étaient pas trop à mon goût. Lidl a voulu faire un mélange bois/plastique et je ne trouve pas le résultat particulièrement réussi. Je n’ai gardé que la pièce que je préférais, à savoir la salle de bain (dans laquelle le mélange de matière fonctionne plutôt bien, je trouve).

J’ai trouvé mon bonheur chez plusieurs marques. D’abord du côté de chez Hape, marque que l’on trouve un peu partout sur internet (y compris d’occasion car très répandue). Le salon, la cuisine et la chambre des « parents » sont de cette marque. La plupart des meubles ont néanmoins été repeints, car encore une fois… les couleurs n’étaient pas à mon goût ! Et j’ai également craqué pour la chambre d’enfants et les accessoires de cuisine de chez Little Dutch. Je ne savais même pas que la marque vendait les meubles de sa maison de poupées séparément, jusqu’à ce que je tombe sur un site qui les soldaient ! Grâce à ça, les nouveaux meubles de la maison ne me sont pas revenus très chers mais je les adore !

Les meubles Hape, avant d’être repeints pour la majeure partie d’entre eux

Pour ce qui est des personnages, j’ai opté pour les adorables petites souris Maileg. Elles me faisaient de l’oeil depuis un moment et cette maison de poupées, c’était l’endroit idéal pour les accueillir ! Il me tarde de voir mon petit Léon jouer avec tout ça. (Comment ça, j’ai du temps devant moi ?!)

J’ai également ressorti mon petit métier à tisser pour faire quelques tapis en laine pour la maison de poupées. C’est très simple à réaliser, ça ne coûte pas bien cher (voir rien du tout, si comme moi, vous avez toujours des pelotes de laine qui trainent chez vous !).

Maintenant que j’ai terminé, j’avoue que je peine à reconnaître la maison de poupées sur les photos de l’enseigne, tant le résultat est différent ! Vous pouvez véritablement en faire ce que vous voulez, selon vos goûts ! Et ce, à moindre coût. (Car on ne va pas se mentir, une belle maison de poupées, ça peut vite coûter TRÈS cher !) Allez, à vos pinceaux !

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *