1 mois de toi

Un mois de toi mais le sentiment que tu as toujours été là.

Ce premier mois à tes côtés est passé à la vitesse de l’éclair mais ça ne m’empêche pas d’avoir l’impression de te connaître depuis bien plus longtemps. Les traits de caractère qu’on pouvait pressentir in-utéro se sont avérés véridiques depuis ta naissance. Pendant la grossesse, tu étais si calme et discret que nous devions te surveiller avec des monitorings hebdomadaires et aujourd’hui, tu es un amour de bébé, calme et apaisé. Au creux de mon ventre, tu semblais déjà être réceptif à la musique et aujourd’hui, écouter ton papa chanter ou jouer du ukulélé est un remède à bien des maux.

Je ne savais pas à quoi m’attendre, je n’avais pas imaginé le raz-de-marée d’amour que j’allais ressentir pour toi. Je suis immédiatement tombée amoureuse de ta frimousse, de tes mimiques et de ton odeur. Tu es arrivé dans nos vies, telle une évidence. À quoi ressemblait ma vie, avant toi ? Avant ces câlins à toute heure du jour et de la nuit, avant ces moments passés à s’extasier devant ta bouille de bébé rassasié après avoir bien mangé, avant ces précieux instants à tes côtés. Quelle chance j’ai, d’être ta maman.

Un mois de toi. Un mois d’amour, mon Léon, mon Marin d’eau douce.

 

 

 

 

 

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *